Prendre confiance en public

Prendre confiance en public

Le stress que peut générer une prise de parole en public est l’une des peurs les plus souvent décrites. “Je deviens tout rouge et je perds tous mes moyens.” Mais aussi: “Ma respiration s’accélère, ma voix est insupportable et les pulsations cardiaques ne font que monter”. Et même: “Quelques jours avant de prendre la parole, je ne me sens pas vraiment pas bien”. En effet, ce sont les symptômes les plus souvent décrits par de nombreuses personnes.

De nombreuses personnes affirment que ce problème est récurrent et qu’il n’y a rien à faire. En effet, tous les efforts ont été entrepris et aucun résultat n’est à signaler.

Alors sommes-nous condamnés à vivre sous le joug de la peur en attendant notre prochaine présentation? Si cette situation dure depuis si longtemps, est-il véritablement possible de changer cet état de fait? Pourquoi tout ce que j’ai entrepris jusqu’à aujourd’hui n’a pas fonctionné?

Un déficit chronique de confiance en soi face au public: une fatalité?

Prendre confiance en public

Prendre confiance en public: pourquoi un tel stress?

Le phénomène de la peur ou du stress a été longtemps été un sujet de recherche pour plusieurs docteurs actifs dans le domaine des neuro-sciences. Ainsi, il a pu être mis en évidence que l’hormone de la peur était secrétée par le cerveau reptilien. En effet, il s’agit du cortisol qui envahit alors notre corps. Ainsi, ce phénomène biologique explique les “blancs” ou les pertes de mémoire subite, lorsque l’on peut faire face à son public. En effet, qui n’a pas déjà vu un étudiant sécher lors d’un oral, alors que le sujet était connu?

Des études récentes en neuro-sciences ont aussi pu mettre en avant comment ce taux hormonal pouvait être modifié rapidement: le mouvement de notre corps!

Amy Cuddy est une Psychologue au sein de l’université de Harvard. Elle a ainsi  pu mener de nombreux travaux de recherches en ce sens. Et elle a notamment pu mettre le phénomène du cortisol en avant. Elle l’explique comment prendre confiance en public dans la video suivante.

Amy Cuddy en TED

Prendre confiance en public Le cerveau reptilien (jaune) secrète l’hormone de la peur: le cortisol

Prendre confiance en public: cercles vicieux ou vertueux

La confiance en soi face au public est un atout important. Que l’on soit timide de nature ou plutôt extraverti, cet aspect se cultive toutefois sur le long-terme. En effet, Martin Luther King, aussi bon orateur qu’il fut, ne s’improvisa pas devant le Capitol parce qu’il avait un rêve ou plutôt une vision. Son si célèbre discours “I have a dream” est la résultante d’un travail d’une vie entière.

La particularité du capital confiance de la prise de parole en public est qu’elle il ne dépend de nous qu’en partie. En effet, le regard du public et des autres en général sur nous-même joue un aspect fondamental. Ainsi, celui-ci peut autant nous porter de façon positive dans la construction de l’image que nous nous nous faisons de nous même. A contrario, il peut aussi nous faire tendre à penser que nous sommes de mauvais orateurs et que cet exercice est fait pour les autres. Et pas pour nous!

L’effet Pygmalion

Dès lors, il convient de trouver les outils pour se mettre dans une dynamique positive à court et à long terme. Ainsi l’effet positif des cercles vertueux sur nos performances devient palpable. Et ce présentation après présentation. Plus à ce sujet sur Wikipedia:

Cercles virtueux ou vicieux: effet Pygmalion sur wikipedia

Dès lors, il nous est possible à tout un chacun de pouvoir développer ce rapport à nous-même avec différentes stratégies. Elles peuvent s’envisager ainsi sur le court-terme et de long-terme. En effet, il s’agit des stratégies d’objectifs à avec paliers successifs à court-terme (SOPSCT). Elles sont ainsi complémentaires des stratégies d’objectifs avec paliers successifs à long-terme (SOPSLT). 

Ainsi, la formation pour la prise de parole en public a notamment pour objectifs d’identifier ces objectifs pour chacun. Une évaluation de la situation de chacun et de la faisabilité sont à chaque fois nécessaires.

La formation

Prendre confiance en public

Comment cultiver la capital confiance à long-terme

Prendre confiance en public: se libérer de ses chaînes

Un stress qui nous rend la vie professionnelle ou personnelle compliquée n’est pas une fatalité. En effet, nous pouvons confirmer que chaque participant peut faire d’énormes progrès en peu de temps sur la gestion de son stress. Ainsi, nous avons vu des personnes se plaignant de vivre un véritable cauchemars, nous rappeler quelques semaines ou mois après la formation.. “Le stress n’est plus un problème et je me sens mieux!”. Ou encore “Je sens que je commence à intégrer les outils de gestion du stress”. Ou même “Je me suis fait plaisir à parler en public!”

Ces très nombreux témoignages nous confortent dans notre approche. En effet, il s’agit d’une combinaison d’approches mélangeant psychologie, communication et théâtre. La première se base sur les travaux relatifs au MBTI. Elle est complétée par des approches plus classiques comme les 4 couleurs. Enfin, les techniques de présentation vont de Aristote à Dale Carnegie. Et l’improvisation et le one-man-show sont sont des sources de richesses et d’application sur-mesure infinies.

Si vous vous reconnaissez dans la description des symptômes vécus, ne tardez pas plus longtemps. La vie est courte et elle mérite d’être bien vécue!

“Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé
et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi
la sagesse de distinguer l’un de l’autre.”
(Marc-Aurèle)